Les positions d’allaitement maternel

Laudavie

S’il n’y a pas de règles quant à la position idéale pour allaiter votre bébé (chaque duo mère-enfant étant différent), au début d’un allaitement, quelques astuces de position pour allaiter peuvent vous être utiles pour éviter douleurs et crevasses. Les différentes positions d’allaitement que nous allons vous montrer sont là pour vous aiguiller. Si vous en avez une dans laquelle vous vous sentez bien et à l’aise, continuez ainsi, c’est qu’elle vous convient. Faites-vous confiance ! Vous verrez d’ailleurs qu’après quelques semaines d’allaitement, votre bébé sera capable de prendre le sein dans les positions les plus incongrues.

 

Une bonne installation

L’installation de la maman

Lorsque vous vous installez pour l’allaitement, ayez toujours à portée de main ce dont vous aurez besoin (bavoir, lange, téléphone…). Pensez à garder près de vous une bouteille d’eau, car l’ocytocine émise lors de la tétée déclenche une sensation de soif, pour vous pousser à refaire vos réserves.

Prenez le temps de VOUS installer confortablement avant d’installer votre enfant pour l’allaitement. Votre dos doit être suffisamment maintenu. Des coussins ou un coussin d’allaitement soutiennent vos bras et vos épaules sont relâchées. Vous pouvez utiliser un petit marchepied ou une pile de gros livres afin de remonter légèrement vos genoux, ce qui permettra de détendre le bas de votre dos. Une tétée pouvant durer longtemps, veillez à ce que votre position soit agréable à maintenir. D’autant plus que si votre enfant vous sent dans une position tendue, il aura tendance à se tendre lui aussi.

 

L’installation de votre bout’chou

Là aussi, quelques bases peuvent vous aider à éviter une mauvaise prise du sein qui pourrait entraîner des douleurs. Tout d’abord, bébé doit être tourné vers vous et être tout contre vous. L’axe oreille-épaule-hanche doit être respecté (bébé ne doit pas avoir à tourner la tête pour attraper le sein).

Bébé se trouve face au sein et le mamelon arrive au niveau du philtrum (la zone entre le nez et la bouche). Il convient d’éviter de tenir la tête de bébé contre le sein (par réflexe il aura tendance à s’écarter du sein). Vous pouvez placer vos doigts au niveau de l’arrière de son cou si besoin. En cas de nécessité, une main peut soutenir le sein pour l’amener à hauteur de la bouche de bébé. Il est normal que votre bébé lèche d’abord le mamelon pendant quelques minutes avant de le prendre en bouche, cela lui permet de prendre ses repères afin de bien se placer. Assurez-vous également, une fois que bébé est au sein, que son nez dépasse légèrement de l’arrondi du sein, si ce n’est pas le cas faites le glisser légèrement vers le côté opposé au sein. Vous pouvez aussi placer un doigt et appuyer très légèrement sur votre sein pour libérer un peu d’espace afin que votre bébé respire bien. Enfin, veillez à ce que votre bébé ne soit pas trop couché à l’horizontale lors de l’allaitement.

 

Les positions

Position d’allaitement Madone

La position d’allaitement la plus classique, celle qu’on a en tête le plus souvent spontanément lorsqu’on imagine un enfant au sein. Vous êtes assise, le dos plutôt redressé et droit. Bébé est placé bien contre vous, sa tête presque au niveau du creux de votre coude du bras du côté du sein présenté. Le bras de la maman passe le long du dos de bébé, main au niveau des fesses ou de la cuisse de bébé. Bébé et votre bras sont posés sur coussin (d’allaitement ou autre) si cela est possible.

 L’autre main est libre. Attention à bien relâcher vos épaules (sinon gare aux courbatures !).

Pratique à l’extérieur, cette position d’allaitement n’est pas la plus confortable pour la maman, car en l’absence de coussins, ce sont uniquement vos bras qui soutiennent votre bout’chou.

 

 

Position madone inversée pour l’allaitement

Une position pratique lors du démarrage de l’ allaitement, lorsque bébé est encore petit, donc pas trop lourd. Vous êtes installée quasiment dans la même position qu’en position d’allaitement Madone classique. Bébé est maintenu par le bras opposé au sein, doigts au niveau du cou de bébé, paume de la main entre ses omoplates, votre bras contre son dos, fesses au niveau du pli de votre coude. Votre bras posé sur coussin. Votre main guide bébé vers le sein. L’autre main est libre.

 

 

La position ballon de rugby pour l’allaitement

Cette position d’allaitement semble souvent compliquée à mettre en place, mais avec quelques astuces vous verrez qu’il n’en est rien.
Tout d’abord, placez un coussin à côté de vous, sous le bras du côté du sein que bébé va prendre, un peu comme un accoudoir. Placez bébé comme si vous vouliez l’installer en madone inversée sur l’autre sein et faites-le glisser jusqu’à ce que sa bouche arrive face au sein que vous souhaitez donner. Bébé va se retrouver posé sur le coussin, sous votre aisselle. Sa bouche est au niveau du mamelon, son corps contre vos côtes sous votre bras, ses pieds arrivant presque au niveau de votre dos. Votre main arrive au niveau de ses omoplates ou sous sa tête pour la soutenir si besoin. Cette position d’allaitement permet de drainer la partie extérieure du sein et de stimuler différemment le mamelon, en faisant une position idéale en cas de crevasse ou d’engorgement.

 

 

Allaitement position de la louve

Cette position d’allaitement est surtout utilisée ponctuellement en cas d’engorgement important, avec un sein et un mamelon dur et donc une prise difficile. Elle permet également de masser le sein sur sa globalité pendant la tétée. Bébé est allongé sur le lit, sur un fauteuil ou sur vos jambes. Vous vous penchez au-dessus de lui pour amener votre mamelon au niveau de sa bouche.

 

Allaitement en position BN (Biological Nurturing – Position Naturelle)

C’est la position dans laquelle votre bébé va spontanément se placer si on le pose sur votre ventre après sa naissance. Cette position est la plus « naturelle » pour votre bébé et va lui permettre d’utiliser tous ses réflexes innés.

Vous êtes positionnée pour l’allaitement comme sur un transat, en position semi-allongée, par exemple dans votre lit ou allongée sur votre canapé avec un oreiller dans votre dos. Bébé est placé à plat ventre, sur vous, sa tête au niveau du sein, comme « accoudé ». Afin de venir se placer sur le sein, votre bébé va utiliser ses jambes pour grimper, il va également utiliser sa vue pour repérer l’aréole, plus foncée, son nez afin de sentir le sein, sa bouche et sa langue pour repérer le mamelon et ses bras et sa nuque pour se placer correctement. Voir un bébé faire tous ces mouvements coordonnés jusqu’à réussir à prendre le sein tout seul est magique.

 

 

Allaitement en position allongée

Cette position d’allaitement est idéale pour les tétées la nuit ou si la maman a du mal à s’asseoir. Sur un lit ou sur un matelas, vous êtes allongée sur le côté, un coussin sous la tête, le sein repose sur le matelas. Bébé se place face à vous, son ventre face à votre ventre, mamelon au niveau du philtrum. Votre bras supérieur aide à maintenir bébé contre vous pour l’allaitement. Vous pouvez également utiliser un coussin d’allaitement pour stabiliser la position, avec une extrémité du coussin sous votre tête, le corps du coussin le long du dos de bébé, et la seconde extrémité entre vos 2 genoux. Afin d’aider bébé à prendre le sein correctement, n’hésitez pas à le faire glisser soit légèrement vers le haut ou légèrement vers le bas.

 

 

Toutes ces positions d’allaitement ne sont données qu’à titre indicatif et la liste n’est pas exhaustive. Gardez en tête que vous devez déjà vous installer dans une position dans laquelle vous vous sentez bien pour que votre bébé se sente bien lui aussi. D’autant plus qu’une tétée peut durer plus de 45 minutes ! N’hésitez pas à demander de l’aide pour les premières installations à l’allaitement, que ce soit chez vous ou à la maternité.

Ce conseil vous a été utile ? Partagez-le autour de vous !