SIGNES ET SYMPTÔMES DE LA POUSSÉE DENTAIRE : POURQUOI MON BÉBÉ N’EST PAS BIEN QUAND SES PREMIÈRES DENTS SORTENT ?

Eva Ly Thai Bach

C’est le moment que vous attendiez avec impatience ! Bébé va enfin avoir un sourire orné d’une petite dent de lait ! Cependant vous n’êtes pas totalement sûr qu’il s’agisse bien là de poussées dentaires ? Il mâchouille tout ce qu’il trouve autour de lui, il a du mal à s’endormir et est plus grincheux que d’habitude mais cela peut être dû à autre chose … Découvrons ensemble les signes et symptômes évocateurs de la poussée dentaire chez votre bout’chou !

 

QU’EST CE QUE LA POUSSÉE DENTAIRE ?

Vous entendez beaucoup parler de poussée dentaire mais à quoi correspond-elle réellement ?

La poussée dentaire correspond à l’avancée du bourgeon dentaire dans la gencive de l’enfant. L’apparition de la dent hors de la gencive correspond à l’éruption dentaire. Beaucoup de parents pensent à tort que cette dernière étape est douloureuse pour l’enfant, cependant, la dent, comme beaucoup pourraient le croire, ne perce pas la gencive. La douleur vient plutôt du déplacement du bourgeon dentaire dans la gencive. Chaque poussée dentaire dure environ 8 jours.

 

Quand apparaissent les premières dents de bébé ?

L’éruption dentaire laisse apparaître les dents de lait. Elles sont au nombre de 20.

Dans la plupart des cas, la première dent de l’enfant apparaît vers 5-6 mois. Cependant il existe toujours des exceptions. En effet, certains enfants sont pressés de pouvoir mâchouiller tout ce qui les entoure et leur première quenotte apparaît vers 3-4 mois. Quelques bout’choux naissent parfois même avec une dent que l’on appelle dent natale ou néo-natale. D’autres prennent plus leur temps et arborent un sourire avec leur première dent seulement vers 1 an ! Il n’y a donc pas de règles concernant l’éruption dentaire. Les dents de lait de vos enfants arrivent à leur rythme !

Soulager la poussée dentaire de bébé 

 

COMMENT SAVOIR QUE BÉBÉ FAIT SES DENTS : LES SIGNES DE LA POUSSÉE DENTAIRE.

Vous avez l’impression que bébé fait ses dents mais vous n’en êtes pas certain(e) ! Vous pouvez tout d’abord vous fier à son âge, mais comme dit plus haut, les quenottes de vos enfants sont capricieuses et décident parfois de sortir plus tôt ou plus tard que la moyenne.

 

Quels sont donc les signes pouvant vous mettre la puce à l’oreille ?

Tout d’abord, vous remarquez que votre enfant se frotte les gencives ou cherche à mâchouiller tout ce qu’il trouve autour de lui. En effet cela montre peut-être que quelque chose dans sa bouche le gêne… peut-être une petite dent ! Vos bout’choux ont aussi tendance à mordiller certains objets afin de soulager sa gencive

Votre enfant boude ses repas. Une baisse d’appétit peut être due à la douleur provoquée par la poussée dentaire. Cela lui coupe l’appétit et certains aliments peuvent aussi le gêner, ses gencives étant déjà sensibles.

Les joues de votre enfant sont rouges ! Vous pouvez noter également que la rougeur apparaît souvent du côté où la quenotte est en train d’apparaître.

 

Votre bout’chou semble plus grognon que d’habitude. En effet la douleur le rend plus agité, irritable et il aura tendance à pleurer facilement.

Pour finir vous remarquez que bébé à une poussée de fièvre pendant 2-3 jours. Celle-ci est un signe classique de la poussée dentaire. Cependant, l’augmentation de température reste modérée. En effet, si elle dépasse les 38°C cela ne correspond pas à une poussée dentaire et il sera nécessaire de consulter un médecin.

 

BÉBÉ FAIT SES DENTS : QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA POUSSÉE DENTAIRE ?

Certains symptômes ne sont pas propres à la poussée dentaire, ainsi les parents ont parfois du mal à déterminer si ces maux sont la conséquence de l’apparition des quenottes de leurs enfants. En voici donc une petite liste : 

 

Une douleur ressentie pendant la poussée des premières dents

Afin d’obtenir ses petites dents blanches, votre enfant va devoir supporter la douleur de la poussée dentaire. En effet, le mouvement des bourgeons dentaires dans l’os de la mâchoire ainsi que le passage de la dent à travers la gencive, entraînent une inflammation pouvant durer jusqu’à une semaine. Cette dernière est à l’origine de la douleur ressentie pendant la poussée de la dent. Mais sachez que cette douleur est tout à fait normale ! Il faudra malheureusement attendre que l’inflammation passe pour qu’il soit soulagé. 

 

Une salivation abondante

L’hypersalivation est aussi un symptôme de la poussée dentaire. Et oui durant cette période vous allez devoir changer le body ou le tee-shirt de votre enfant plusieurs fois dans la journée ! Cette salivation abondante permet de garder la bouche de votre enfant hydratée afin de faciliter l’éruption de la dent mais aussi de protéger la gencive lors de la poussée. Cependant, il se peut que le contour de la bouche de votre bout’chou soit irrité à force d’essuyer la salive autour de sa bouche.

Tout savoir sur le contour de la bouche irrité chez l’enfant

 

Une sensibilité et un gonflement des gencives

A l’arrivée des dents de bébé ses gencives ont tendance à enfler et elles deviennent sensibles à la pression. Ce gonflement n’est pas grave mais il peut être très douloureux pour votre tout petit.
De plus, les gencives peuvent prendre des couleurs différentes en fonction de l’importance de la tuméfaction. Votre enfant peut donc avoir les gencives rouges, bleues ou violettes, et vous pourrez même parfois observer une petite tâche blanche qui annonce l’arrivée de la nouvelle quenotte.

 

Des selles inhabituelles

Parmi les symptômes de la poussée dentaire vous pouvez aussi retrouver dans les couches de vos touts petits des selles molles et malodorantes. Il ne faut pas les confondre avec de la diarrhée qui provoque des selles liquides. Les selles de la poussée dentaire sont d’ailleurs souvent appelées « fausse diarrhée ». Votre enfant pourra aussi avoir les fesses rouges et irritées provoquant un érythème dû à ces « fausses diarrhées ».

 

Un sommeil perturbé

Pour finir, la douleur provoquée par la poussée dentaire pourra perturber le sommeil de bébé. En effet, en fonction de l’intensité de la douleur, il rencontrera des difficultés pour s’endormir mais pourra également se réveiller en pleine nuit.

Retrouvez tous nos articles sur le sommeil de l’enfant

 

Vous l’avez compris, la poussée dentaire n’est pas un moment facile pour nos petits bout’choux, ainsi que pour leurs parents, car elle apporte son lot de symptômes plus ou moins désagréables au quotidien. Mais après cette étape un peu difficile, laissera rapidement place à la joie quand vous verrez les petites dents de lait de votre bébé.

 Ainsi, afin d’aider votre tout petit vous pourrez utiliser différents gestes, objets ou produits pour atténuer la douleur ressentie lors des poussées. Si vous avez le moindre doute concernant les symptômes rencontrés lors de cette période, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Ce conseil vous a été utile ? Partagez-le autour de vous !