CREVASSES D’ALLAITEMENT, MAMELONS DOULOUREUX : TOUT SAVOIR POUR VOUS SOULAGER

Morgane Berthelot

Beaucoup de mamans vous le diront : l’allaitement est une aventure magnifique et une connexion privilégiée avec son bébé. Pour autant, elle est loin d’être sans embûche… Alors comment soulager les crevasses ou autres douleurs des mamelons ? Voici quelques conseils :

 

Les crevasses d’allaitement, qu’est-ce que c’est ?

Les crevasses d’allaitement, ce sont des fissures (plus ou moins profondes) sur les mamelons. Elles surviennent fréquemment au début de l’allaitement. La plupart du temps très douloureuses si elles ne sont pas traitées rapidement, elles peuvent souvent entraîner des saignements.

 

Comment apparaissent les crevasses d’allaitement et comment les prévenir ?

Il y a plusieurs raisons qui expliquent l’apparition de ces crevasses :

Une mauvaise position d’allaitement de votre bébé

Si sa tête n’est pas positionnée en face de votre sein, il risque de pincer et de mordiller votre mamelon pour s’y accrocher le plus possible.
Dans ce cas, il est primordial de rectifier le tir et de vous assurer que vous et votre bébé êtes bien placés. Vous pouvez utiliser un coussin d’allaitement pour améliorer votre posture. Découvrez nos conseils sur les positions d’allaitement recommandées.

Une mauvaise succion de votre bébé

Ce phénomène est souvent dû à la forme de son palais qui peut être creux, un frein de langue serré ou encore une langue courte. À ce moment-là, nous vous recommandons de consulter votre pédiatre, qui saura vous aiguiller au mieux.

Un frottement trop excessif de votre mamelon contre votre soutien-gorge d’allaitement

Dans ce cas, n’hésitez pas à retirer au maximum et dès que possible votre soutien-gorge et portez des vêtements larges pour éviter le contact du tissu avec vos mamelons.

Un retrait trop brutal

Une fois la tétée terminée, si vous reculez trop brutalement, un effet de ventouse entre votre sein et la bouche de votre bébé va se créer, causant l’apparition des crevasses. Pour éviter cela, il est donc indispensable d’introduire délicatement un doigt dans la bouche de votre bébé pour le retirer du sein en douceur.

 

crevasse allaitement

 

Malgré toutes ces précautions, des crevasses d’allaitement peuvent parfois apparaître. Heureusement, il existe plusieurs façons de les traiter et de vous soulager :

Soulager les crevasses d’allaitement et les mamelons douloureux

Nettoyez vos seins en douceur et avec de l’eau

Sachez que vous n’avez pas besoin de laver systématiquement vos tétons avant et après l’allaitement. Vos seins ont la capacité de se nettoyer grâce à une substance antiseptique produite par des tubercules situés sur vos mamelons. Pour une bonne hygiène et pour limiter de trop les solliciter, vous pouvez simplement les rincer à l’eau claire lors de votre toilette quotidienne. Nous vous déconseillons l’utilisation d’alcool ou de savon, sources d’irritations.

Faites des pansements naturels

Un pansement naturel, c’est tout simplement une compresse en gaze, imbibée de lait maternel. En le déposant sur votre mamelon, celui-ci ne frottera pas contre votre soutien-gorge d’allaitement. Pour le maintenir humide, vous pouvez ajouter par-dessus ce pansement naturel un carré de film alimentaire. Si avec cette technique, vous avez l’impression que la douleur se multiplie, c’est que la crevasse est peut-être surinfectée. Dans ce cas-là, il faudra rapidement consulter votre médecin.

Utilisez des coquilles d’allaitement

L’alternative au pansement naturel, c’est la coquille d’allaitement (parmi les accessoires indispensables pour allaiter sereinement.) Il en existe différentes sortes, dont la fonction principale est d’éviter le contact des mamelons avec les vêtements et parfois de recueillir le lait. Les matériaux de ces coquilles (coquillage, argent, cire d’abeille miel…) vont permettre de diminuer la douleur mais aussi d’accélérer la cicatrisation des plaies présentes. Pour choisir le meilleur type, nous vous conseillons de demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Utilisez des bouts de sein

Ce sont des embouts en silicone qui doivent être placés directement sur le mamelon. En cas de crevasses profondes et douloureuses, ils peuvent être utilisés durant l’allaitement, le temps que la crevasse cicatrise.
Il est recommandé de les utiliser sur une courte période. Leur utilisation induit une succion moins efficace qui pourrait, à termes, nuire à la lactation et notamment entraîner une diminution de la lactation. Par précaution, nous vous recommandons de les utiliser sur les conseils de votre médecin en fonction de vos besoins.

Appliquez une pommade spécifique sur vos mamelons

Cette pommade spécifique, c’est celle à base de lanoline. Une petite noisette appliquée sur votre téton douloureux après l’allaitement favorisera la cicatrisation des petites plaies et apaisera la douleur, en créant un film émollient et protecteur.
Avant la première utilisation, nous vous recommandons de tester le produit sur une petite partie de votre peau (la main par exemple) pour exclure tout risque d’allergie. En règle générale, les baumes ou pommades à base de lanoline sont sans danger pour votre bébé qui pourrait en ingérer pendant la tété s’il vous reste des résidus sur le mamelon. Mais par précaution, n’oubliez pas de demander conseil à votre pharmacien ou de vérifier sur l’emballage que le produit n’a pas besoin d’être rincé.

Continuez de donner le sein au maximum à votre bébé

Ce n’est pas toujours chose facile mais, si cela reste supportable, il est important de continuer à donner le sein à votre bébé en cas de crevasses. En effet, continuer l’allaitement permet d’éviter un engorgement du sein, c’est-à-dire une stagnation du lait dans les glandes mammaires, qui peut être très douloureux. Cependant si la douleur devient trop forte, vous pouvez utiliser un tire-lait jusqu’à la cicatrisation des crevasses.

Prenez des compléments alimentaires

Si l’allaitement est un moment privilégié entre une mère et son bébé, ce n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Pendant cette période, des compléments alimentaires spécifiques peuvent vous aider, comme :

CALMOSINE Allaitement, une formule développée avec le soutien des sages-femmes pour vous aider à produire du lait en quantité suffisante, mais également à récupérer de la fatigue et favoriser votre bien-être.
À l’intérieur, vous retrouverez :
• Du fenugrec, une plante connue depuis longtemps pour améliorer la lactation. Elle contribue à stimuler et maintenir la production de lait et de faciliter la récupération après la naissance.
• De la passiflore pour contribuer à retrouver le calme en diminuant les tensions, les sensations de fatigue nerveuse et d’irritabilité.
• Du cynorrhodon, utilisé depuis des siècles pour lutter contre les états de fatigue.
• De la biotine (vitamine B8) qui participe au maintien normal de la peau et des muqueuses.
• Le Magnésium contribue à réduire la fatigue et participe au fonctionnement normal du système nerveux (fonctions psychologiques)

Si les crevasses sont assez fréquentes pendant l’allaitement et sont généralement passagères, elles ne doivent jamais être prises à la légère et nécessitent dans tous les cas de consulter votre médecin. En fonction de votre dossier médical et de vos besoins, il sera le mieux placé pour vous accompagner et vous orienter vers les meilleures solutions pour vous soulager.