MAMANS ALLAITANTES : 5 CHOSES À SAVOIR POUR BIEN CHOISIR SON COUSSIN D’ALLAITEMENT

Morgane Berthelot

A. Coussin d’allaitement : à quoi sert-il ?
A.1. Pendant la grossesse
A.2. Pendant l’accouchement
A.3. Après la naissance
B. Critère N°1 : la taille du coussin d’allaitement/a>
C. Critère N°2 : la forme du coussin d’allaitement
D. Critère N°3 : Le remplissage du coussin d’allaitement
D.1. Les microbilles de polystyrène
D.2. Les balles d’épeautre
D.3. Les copeaux de liège et de granulés
E. Critère N°4 : la housse du coussin d’allaitement
F Critère N°5 : le prix du coussin d’allaitement

G. Le petit coup de pouce Calmosine pour l’allaitement
G.1. La Passiflore
G.2. Le Fenugrec
G.3. Le Cynorrhodon
G.4. Biotine ou Vitamine B8
G.5. Le Magnésium

L’allaitement : une aventure remplie de moments de partage et de complicité avec son bébé. Mais pour que tout se passe pour le mieux, un petit coup de pouce n’est jamais de refus. Parmi les accessoires indispensables : le coussin d’allaitement. Alors comment choisir le meilleur ? Petit tour d’horizon sur les différents critères à prendre en compte

 

Coussin d’allaitement : à quoi sert-il ?

Contrairement à ce que son nom indique, un coussin d’allaitement n’est pas seulement utile pour allaiter votre bébé !

Pendant la grossesse

Le coussin d’allaitement est bien souvent le meilleur ami des futures mamans, pour soulager différents types de douleurs.

Si vous avez les jambes lourdes, vous pouvez placer le coussin sous vos genoux légèrement pliés pour réguler votre circulation sanguine.
Vous pouvez aussi le positionner sous vos pieds si ces derniers sont enflés.

Si vous avez mal au dos et que vous avez des difficultés à dormir, vous pouvez vous allonger sur le côté et placer le coussin d’allaitement totalement déplié entre vos jambes.
Cette position va vous aider à garder votre dos droit et à éviter une trop grosse cambrure.

Si vous sentez ou avez des tensions au niveau du ventre, vous pouvez l’utiliser sous vos fesses ou encore sous votre ventre. Un coussin d’allaitement est malléable et vous permet d’en faire ce que vous voulez !

Pendant l’accouchement

Le coussin d’allaitement peut être très utile pour trouver une position qui soulage les lombaires et les muscles du dos, très sollicités pendant le travail.

Après la naissance

Le coussin d’allaitement porte désormais bien son nom ! Il peut vous servir d’accoudoir, tout en maintenant votre bébé dans une bonne position, avec sa tête à hauteur de votre sein. Une position primordiale pour ne pas trop solliciter vos bras et votre dos, mais aussi pour assurer une bonne succion et pour éviter les crevasses d’allaitement et mamelons douloureux.

Il peut aussi être très pratique pour les siestes ! Bien calé et confortablement allongé, votre bébé peut s’endormir partout. Une fois qu’il se tiendra assis, le coussin d’allaitement pourra soutenir son dos pour éviter qu’il ne bascule vers l’arrière.

Vous l’aurez compris, le coussin d’allaitement a de nombreuses utilisations. Il est donc important de bien le choisir. Alors quels sont les critères à prendre en compte pour faire le meilleur choix possible ?

 

Choix coussin allaitement

 

Critère N°1 : la taille du coussin d’allaitement

Il existe différentes tailles de coussins d’allaitement. Si vous comptez l’utiliser dans de nombreuses situations (comme celles citées plus haut), nous vous conseillons d’en choisir un assez grand : 140 cm, c’est la taille idéale pour remplir ces différents rôles. Au moment de le choisir, prenez le temps de le manipuler, pour vous assurer qu’il n’est pas trop grand et trop difficile à transporter au quotidien.

 

Critère N°2 : la forme du coussin d’allaitement

Tout comme les tailles, il existe plusieurs formes de coussin d’allaitement. Choisissez celle la plus adaptée à vos besoins :

Le coussin d’allaitement en U
La forme la plus courante, qui sert de support pour l’allaitement ou le repos de bébé.

Le coussin d’allaitement allongé
On peut le comparer à un traversin. Son principal avantage, c’est qu’il est malléable et peut donc servir dans toutes les situations.

Le coussin d’allaitement en C
On peut comparer celui-ci au coussin de voyage. Vous savez, celui qui se cale sous la tête pour reposer la nuque ? Plus court que celui en forme de U, ce coussin d’allaitement est particulièrement recommandé pour reposer votre tête pendant la grossesse.

 

Critère N°3 : Le remplissage du coussin d’allaitement

Un critère très important, puisque la matière de remplissage du coussin d’allaitement va influer sur le confort, la facilité de manipulation, l’entretien et le prix du coussin. Il existe différents types de remplissage :

Les microbilles de polystyrène

C’est le remplissage le plus commun sur le marché. Ces microbilles ont l’avantage d’être légères et peu chères. En revanche, elles ne sont pas naturelles et le coussin peut plus vite s’affaisser à cause de la légèreté des microbilles.

Les balles d’épeautre

Cette céréale est la plus souvent biologique, donc sans substance nocive pour la santé. En revanche, ce matériau est bruyant et assez lourd. Un inconvénient pour le transporter, mais un avantage pour bien stabiliser bébé.

Les copeaux de liège et de granulés

Il s’agit d’un remplissage 100% naturel et non bruyant. En revanche, contrairement aux deux autres, il peut avoir une petite odeur.

 

Critère N°4 : la housse du coussin d’allaitement

Pour des questions d’hygiène évidentes, il est fortement recommandé de choisir un coussin d’allaitement dont la housse est amovible et lavable en machine. Les petits accidents de type vomissement ou excès de bave étant inévitables. Dans la mesure où votre bébé est en contact direct avec le coussin, il est indispensable de le laver régulièrement. Il est aussi conseillé d’opter pour une matière douce et confortable.

 

Critère N°5 : le prix du coussin d’allaitement

En fonction de la forme, de la taille et de la composition du coussin d’allaitement, les prix peuvent varier. Pour trouver celui correspondant à votre budget, renseignez-vous auprès de plusieurs enseignes / sites et faites une comparaison en fonction de ce que vous attendez de votre coussin d’allaitement. Cela vaut d’ailleurs pour tous les types d’accessoires pour allaiter sereinement.

 

Le petit coup de pouce Calmosine pour l’allaitement

Pour vous offrir un petit coup de pouce supplémentaire pendant l’allaitement, vous pouvez aussi compter sur Calmosine Allaitement. Ce complément alimentaire a été développé avec le soutien de sages-femmes pour aider les mamans à avoir du lait en quantité suffisante, mais aussi à récupérer de la fatigue et à ne pas craquer nerveusement.

Calmosine Allaitement est composé de plantes cultivées et récoltées par des agriculteurs engagés dans une démarche de qualité et de respect de l’environnement.

La Passiflore

Une plante de la famille des passifloracées traditionnellement utilisée pour contribuer à la détente et à la relaxation, notamment en cas de ressenti de stress. La passiflore aide à retrouver le calme en diminuant les tensions, les sensations de fatigue nerveuse et d’irritabilité.

Le Fenugrec

Une plante de la famille des fabacées connue depuis longtemps pour améliorer la lactation : elle contribue à stimuler et maintenir la production de lait pour un bon allaitement. Le Fenugrec permet également de faciliter la récupération après la naissance.

Le Cynorrhodon

Une plante de la famille des rosacées utilisée depuis des siècles pour lutter contre les états de fatigue. Le Cynorrhodon est un partenaire de la vitalité au quotidien.

Biotine ou Vitamine B8

Pour le maintien normal de la peau et des muqueuses.

Le Magnésium

Réduit la fatigue et participe au fonctionnement normal du système nerveux (fonctions psychologiques)