L’ALLAITEMENT MIXTE, COMMENT LE METTRE EN PLACE ?

Eva Ly Thai Bach

La question de l’allaitement mixte peut se poser dans le couple à différents moments de la vie de bébé ! Parce que la mère reprend le travail, parce que le conjoint souhaite participer aux repas de bébé, ou bien parce que l’allaitement exclusif devient trop fatiguant…Dans cet article nous vous accompagneront dans les différentes étapes de la mise en place de cet allaitement mixte afin de vous donner un maximum d’informations. Afin que ce changement d’alimentation se passe au mieux pour la maman et son bébé !

 

QU’EST CE QUE L’ALLAITEMENT MIXTE ?

Qu’est-ce que c’est ? Un allaitement mixte consiste à alterner entre une alimentation par du lait infantile et un allaitement maternel. Attention, le terme allaitement mixte a été vulgarisé au fil du temps. En effet l’allaitement mixte ne s’applique pas aux biberons de lait maternel, dans ce cas là on parlera de « tire-allaitement », cela reste un allaitement exclusif.

Dans cet article nous parlerons de l’alimentation d’un bébé basé sur l’allaitement et l’alimentation au biberon qu’elle soit par le lait maternel ou infantile.

 

QUAND PEUT-ON LE COMMENCER ?

Beaucoup de parents souhaitent mettre en place l’allaitement mixte dès la naissance afin d’inclure le papa dans l’alimentation de bébé. Cependant, même s’il n’existe aucune contre-indication à cela, il est conseillé d’attendre au moins 4 à 6 semaines après la naissance de votre bout’chou. En effet, c’est le temps nécessaire pour que l’allaitement maternel soit bien mis en place à la fois pour la maman mais aussi pour le bébé. L’allaitement mixte avant cette période pourrait entraîner une diminution de votre production de lait et donc un sevrage précoce non désiré.

L’OMS recommande par ailleurs un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois de votre bébé. L’allaitement étant le moyen idéal d’apporter à vos bout’choux tous les nutriments dont ils ont besoin pour se développer en bonne santé.

 

COMMENT METTRE EN PLACE L’ALLAITEMENT MIXTE ?

Trouver son rythme

Lorsque vous vous lancez dans l’allaitement mixte, il est important de prendre votre temps. Il faut s’adapter au rythme et aux besoins de votre bébé ! 

La règle à retenir est que pour conserver une bonne lactation, il est recommandé d’allaiter au moins 3 fois votre bébé dans la journée. Il est nécessaire de garder au moins ces trois tétées car elles permettent d’éviter une diminution de votre lactation mais aussi un engorgement des mamelons. Cette accumulation de lait au niveau de vos seins peut être particulièrement douloureuse. 

Au départ, il se peut que bébé refuse le biberon. La tétine ne lui plait pas, l’odeur et le goût du lait sont différents… En effet, le goût du lait maternel change en fonction de l’alimentation de la maman. Il faut donc y aller progressivement. Commencer par introduire un biberon dans la journée, puis un deuxième et ainsi de suite, sans le forcer, afin d’avoir une alternance entre les tétées et les biberons de lait maternel ou infantile. Un petit tips de Candice Levy, naturopathe spécialisée en pédiatrie : pour « imiter » les différents goûts du lait maternel, vous pouvez ajouter quelques millilitres de jus de légume ou autre dans le biberon de lait infantile afin de l’aromatiser et ainsi faciliter sa prise par votre tout petit.

L’alimentation par le sein ou par le biberon est totalement différente. Il est normal que bébé ait besoin d’un temps d’adaptation pour s’habituer à ce nouveau changement. En effet, lorsque bébé est au sein, il contrôle son appétit, il prend des pauses, reprend la tétée jusqu’à ce qu’il soit rassasié. Avec le biberon, les parents veulent souvent que bébé le termine complètement, cependant il ne faut pas le forcer, bébé boira jusqu’à ce qu’il n’ait plus faim, comme au sein.

Si vous avez repris le travail préférez l’allaitement exclusif lorsque vous êtes avec bébé et le biberon lorsque vous êtes absente. Ainsi cela donnera un cadre à votre enfant qui vous associera aux tétées.

Cependant si vous voulez commencer l’allaitement mixte alors que vous êtes encore à la maison, alternez l’allaitement au sein et le biberon pour que votre enfant accepte le biberon avec vous.

 

calmosine allaitement

L’allaitement mixte et le travail

A la fin du congé maternité, ou lorsque vous décidez de reprendre le travail, l’allaitement mixte devient LA solution permettant de profiter encore de ces moments de tétées si particuliers avec bébé mais aussi de reprendre une vie professionnelle la journée. Comme dit précédemment vous devez au moins conserver 3 tétées par jour. Elles seront souvent le matin avant de partir travailler, le soir en rentrant et la nuit lorsque bébé réclame le sein.  

Durant la journée vous voudrez peut-être tirer votre lait pour le conserver (le lait maternel se conserve très bien au congélateur) et le donner plus tard en biberon à bébé. D’après le code de travail, les femmes allaitantes ont la possibilité de tirer leur lait pendant deux pauses de 30 min, une le matin et une l’après-midi. Vous pouvez ainsi le faire à l’aide d’un tire-lait ou avec votre main. Attention à ne pas trop tirer votre lait, si votre sein est « vide », il reprendra sa production et vous risquez d’avoir des montées de lait inopinées.

 

PASSER L’ETAPE DU SEIN AU BIBERON

position allaitement

La position de bébé

Il est important de conserver la même position de tétée que pendant l’allaitement, lorsque vous donnez le biberon à votre enfant. Il sera ainsi dans des conditions similaires à ce qu’il connait déjà et s’habituera ainsi plus vite à cette nouvelle manière de s’alimenter.

“Plus d’informations sur les positions d’allaitement maternel”

 

Choix de la tétine de biberon

Certaines mamans appréhendent beaucoup le passage au biberon. Et si bébé préférait le biberon ? Et s’il ne voulait plus prendre le sein ? En effet il existe une « préférence » sein-tétine. Celle-ci est liée au débit du biberon demandant moins d’effort de succion au bébé. 

Votre bébé doit retrouver si possible le même débit entre le sein et le biberon. Si le débit est plus rapide et que cela lui demande moins d’effort lorsqu’il boit au biberon, la petit bout’chou risquerait de bouder le sein ! Le choix de la tétine de biberon est donc important lorsque vous commencez votre allaitement mixte. Préférez utiliser des tétines plus petites et avec un débit lent afin que la succion ressemble au maximum à celle du sein. De plus laissez bébé venir lui-même à la tétine comme il pourrait le faire avec votre sein !

 

ALLAITEMENT MIXTE : QUEL LAIT CHOISIR ?

Le meilleur lait pour votre enfant reste bien évidemment le lait maternel. Il contient tous les nutriments dont votre bébé a besoin. 

“Découvrez ici les secrets du lait maternel !”

Cependant si vous ne pouvez pas tirer votre lait pour le donner à votre enfant, vous devrez vous tourner vers les laits infantiles adaptés à l’âge de votre bébé. Mais lequel choisir ? Au départ, peu importe le lait infantile que vous choisissez, votre enfant risque de le bouder ! Celui-ci est totalement différent de ce qu’il connaît, il n’est pas habitué au goût et la température est différente. Un petit temps d’adaptation est parfois nécessaire. Pendant celui-ci tenter de changer la température afin que celle-ci soit à peu près celle du lait maternel.

Concernant le choix du lait, celui-ci dépend tout d’abord de l’âge de votre enfant mais aussi si celui-ci a des allergies particulières, par exemple aux protéines de lait de vache. N’hésitez pas à demander conseil à votre pédiatre qui saura vous orienter vers un lait adapté aux besoins de votre bébé.

 

L’allaitement mixte ne se fait donc pas du jour au lendemain, il est important de s’écouter et d’écouter les besoins de votre bébé. Il est important de ne pas presser les choses pour éviter un sevrage non désiré

Si vous souhaitez plus d’informations sur l’allaitement mixte, rendez-vous sur le site de la Leche League 

Ce conseil vous a été utile ? Partagez-le autour de vous !