L’entrée à l’école et les besoins en sommeil de l’enfant

Laudavie

Le respect des cycles du sommeil des enfants à leur entrée à l’école maternelle est indispensable. Notamment grâce aux travaux d’Hubert Montagner, psychophysiologiste dans le champ du développement, du comportement et des rythmes de l’enfant, on sait que les niveaux d’attention et de performance de l’enfant en milieu scolaire, ainsi que son activité intellectuelle, fluctuent au cours de la journée et au cours de la semaine. En maternelle, il convient donc de considérer avec bienveillance le rythme biologique de l’enfant pour y adapter au mieux le rythme des activités qui lui sont proposées par l’adulte.

En effet, dormir permet aux tout-petits de récupérer de la fatigue psychique et physique, et de sécréter certaines hormones participant à la maturation de leur système nerveux, et favorisant la mémorisation et l’ancrage des connaissances. A l’inverse, un manque de sommeil pourra entraîner des troubles de l’attention et de la concentration.

 

Les besoins en sommeil de 3 à 5 ans

Entre 3 et 5 ans, les enfants ont besoin de 12h à 14h de sommeil par jour, avec au moins 10 à 11h de sommeil la nuit. Avant l’âge de 4 ans, il est souvent nécessaire de leur proposer une sieste en complément de la nuit, pour combler leurs besoins. Elle se fera en tout début d’après-midi, et durera environ 2 heures, en veillant à ce qu’elle ne dure pas au-delà de 16h30, afin de ne pas perturber le sommeil du soir.

Cependant, les enfants n’ont pas tous les mêmes besoins, et selon qu’ils soient petits ou gros dormeurs, certains n’ont plus besoin de sieste dès 2 ans ou 2 ans et demi !

Souvent, il suffit d’observer leur comportement en fin d’après-midi, en cas d’absence de sieste, pour vérifier cela. En effet, à un âge où une certaine opposition peut se manifester, l’enfant pourra avoir tendance à affirmer qu’il ne veut plus faire la sieste, même s’il en a besoin ! Si, en fin de journée, il est agité et grognon, il a certainement encore besoin d’un temps de repos l’après-midi. S’il est en revanche calme jusqu’à l’heure du coucher, c’est que celui-ci n’est maintenant plus nécessaire pour lui.

 

L’entrée à l’école et la sieste

Lorsque l’enfant rentre à l’école, il fait en général la sieste en petite section de maternelle seulement. En moyenne section, vers l’âge de 4 ans, il ne s’agit souvent plus d’une vraie sieste mais d’un temps de repos. Certains enfants auraient pourtant encore besoin de dormir l’après-midi, parfois même jusqu’à l’âge de 5-6 ans. Ils peuvent alors se réguler sur une semaine, c’est pourquoi il peut être important de continuer à leur proposer un temps calme le mercredi après-midi ou pendant le week-end. On pourra aussi les coucher un peu plus tôt les soirs d’école.

Si votre enfant ne faisait plus la sieste avant son entrée en maternelle, il est possible qu’il la fasse de nouveau à l’école, et il en aura en général besoin. D’autres auront en revanche du mal à y dormir et auront besoin d’un temps pour s’adapter à ce nouvel environnement pour y trouver le sommeil. Si cela est possible en fonction de votre emploi du temps, il est parfois conseillé de commencer par les mettre à l’école le matin seulement, afin que la sieste puisse avoir lieu chez vous, de manière à faire une adaptation progressive à l’environnement scolaire.

 

Troubles du sommeil liés à la rentrée en maternelle

L’entrée en maternelle est synonyme de changement de rythme et il se peut que le sommeil de votre enfant en soit perturbé. Certains, très fatigués par le temps scolaire, auront besoin de se coucher plus tôt que l’horaire qui était le leur jusqu’ici, quand d’autres, stimulés par toute cette nouveauté, auront du mal à s’endormir le soir, et/ou se réveilleront la nuit.

Il s’agit là pour vous, parents, de vous armer d’un peu de patience et de les accompagner avec bienveillance dans ce nouveau rythme de vie. Tout devrait s’arranger en quelques semaines ou mois, le temps que votre petit écolier s’y adapte ! Comme nous l’avions évoqué dans un article précédent, vous pourrez également choisir de mettre en place un petit rituel identique chaque soir.

CALMOSINE SOMMEIL

ÊTRE APAISÉ ET BIEN DORMIR AUX EXTRAITS DE PLANTES BIO

Difficultés à s’endormir, réveils nocturnes ou matinaux, les troubles du sommeil sont fréquents chez l’enfant et préoccupent les parents. Grâce aux extraits de plantes certifiées Bio et administrée le soir avant le coucher, Calmosine Sommeil est une alternative naturelle qui permet de retrouver de douces nuits naturellement.

sommeil

Ce conseil vous a été utile ? Partagez-le autour de vous !